Mots nouveaux du Petit Larousse 2019


Compte-rendu du Petit Larousse 2019

Paru le 23 mai 2018, le Petit Larousse 2019 est une mise à jour de l’édition précédente. Avec environ 160 ajouts (articles, sens, composés), la taille de cette mise à jour est dans la moyenne de ces dernières années, malgré le petit nombre de mots nouveaux. L’organisation des pages est la même que dans le millésime précédent, si ce n’est que les quelques pages consacrées l’année dernière au bicentenaire de Pierre Larousse sont remplacées par des extraits promotionnels du livre Les Mots disparus de Pierre Larousse, paru en 2017.

La couverture est de facture classique : un assemblage de lettres et d’illustrations symbolisant la nature (lynx, corail, feuillage), les technologies (satellite, tablette), sans oublier une pièce d’architecture et des sportifs. L’association de ce skieur en plongée et de cet athlète en contre-plongée, au corps disproportionné par la perspective, vaut le détour, si vous passez dans une librairie.

Comme l’année dernière, les pages du Petit Larousse ont accueilli les nouveautés sans que le texte soit amputé – aucun mot sorti, aucun texte coupé. Cela n’a pas empêché de toucher au patrimoine iconographique : les images des articles DVD, luminisme et triton ont été supprimées, dans des sections alphabétiques pleines à craquer. Il sera compliqué d’y insérer des mots l’année prochaine sans ajouter de nouvelle page.

Comme dans les millésimes 2015, 2016, 2017 et 2018, l’achat du dictionnaire papier donne un droit d’accès à un site gratuit par ailleurs, à condition de laisser son nom et son adresse… Il n’y aurait rien à changer au paragraphe consacré à ce sujet dans mon compte-rendu du Petit Larousse 2015.

J’en viens aux nouveautés de la partie langue. La seule surprise vient du faible nombre de mots familiers ou d’expressions familières, comme tomber de sa chaise. Pour le reste, on retrouve des mots nouveaux dans les domaines de l’écologie (croissance verte, jour du dépassement, corridor biologique), du droit français (perquisition administrative, présomption judiciaire, autosaisine), de la gastronomie mondiale (teppanyaki, chia, gyoza), des mots de la francophonie et des régions (tout de même 20 % des mots nouveaux : douciner, facancier, schmutz, etc.), enfin des mots d’époque (post-vérité, fait alternatif, démocrature). Une faible part des articles ajoutés dans le Petit Larousse 2019, environ 20 %, étaient entrés récemment dans le Petit Robert : félicitons cet effort pour dénicher des nouveautés sans s’inspirer de la concurrence.

Comme depuis 2014, en quatrième de couverture, l’indication du nombre de mots gonfle de manière grossière. Cette année, on passe de « 63 200 mots » à « 63 350 mots », tandis que le nombre de sens reste inchangé. Il suffit de consulter les listes ci-dessous pour constater que ces chiffres ne sont pas exacts. Depuis le millésime 2014 donc, le nombre augmente artificiellement. Le Petit Larousse 2019, partie langue française, contient en réalité un peu plus de 57 700 articles. Et de moins en moins d’illustrations, ce que le nombre annoncé en quatrième de couverture (« 5 500 cartes, dessins, photographies, schémas et planches ») ne reflète naturellement pas !

Le Petit Larousse 2019 coûte 29,90 € en France.

Articles nouveaux du Petit Larousse 2019

actorat

aggravé, e

aguiller

autosaisine

autotest

bêta-lecteur, trice

biérologie

biloute

bioréacteur

blockchain

boboïsation

boujouter (se)

Brexit

burkini

cadeauter (était entré en 2001 et sorti en 2012)

cadonner

cavurne

césarisé, e

chia

clubbing

cotravail

couponing

démocrature

détox

dix-heures

douciner

écoforesterie

écosystémique

écotoxique

épigénétique

extracommunautaire

facancier, ère

flexitarien, enne

flexitarisme

gasp

gâté

geekette

ghréline

gougoune

gouttiner

grigneux, euse

gyoza

inversé, e

jonglage

légistique

liker

mapping vidéo

mégadonnées

méthylation

miaille

microhabitat

milléniaux

mixologie

monoroue

myéloprolifératif, ive

open access

oscarisé, e

ougaritique

partisanerie

pet-de-sœur

phagosome

pollueur-payeur

post-vérité

poutouner

quatre-heures

qubit

rançongiciel

salar

sans-abrisme

schmutz

startuper ou startupeur, euse

stop motion

superaliment

teppanyaki

territorialisation

transpartisan, e

transphobe

vapoteuse

vidéoludique

vlog

zythologie

Mots cachés

Frexit (sous Brexit)

Grexit (sous Brexit)

hadéen (sous éon)

micromaisons ou minimaisons (sous microhabitat)

orexigène (sous ghréline)

phanérozoïque (sous éon)

post-factuelle (sous post-vérité)

Articles déjà présents recevant un nouveau sens (liste non exhaustive)

bagatelle

compte

déontologue

détoxification

éligibilité

éligible

éon

formation

homologie

inflammable

low cost

métropolisation

œcuménique

pagne

perché, e

2. sauteur, euse

suivre

tacle

teaser

triangle

visite

vortex

Composés nouveaux (liste non exhaustive)

* : article dans lequel le composé est défini

quart d’heure *académique

fait *alternatif

*ancre (de lien)

dioxyde d’*azote

*banque d’épreuves

sauce *barbecue

*bientraitance animale

*boues d’épuration

*brûler sa culotte

(imprimé) *camouflage

année de *césure

*charge de la preuve

*collaborateur de justice

*corridor écologique ou biologique

*croissance verte

*données d’intérêt général (DIG)

*État failli

*fausse information

territoire *fédéral

*fin de vie

*formation instrumentale

*jour du dépassement

*longueur d’un cercle

*main de Bouddha

*médiation animale

*monoxyde d’azote

*neige industrielle

communication *non violente (CNV)

espace *numérique de travail (ENT)

espèce *parapluie

*perquisition administrative

*portabilité des données

*portabilité des droits

*portabilité (informatique)

éducation *positive

psychologie *positive

*présomption judiciaire

informatique *quantique

ordinateur *quantique

*reconnaissance automatique de documents

mécanismes de *résolution

*service volontaire européen

*test de résistance

*tomber de l’armoire ou de sa chaise

*trou dans la raquette

agriculture *urbaine

agriculture *verticale

*virus géant

Publié le 1er août 2018