Règlement

Avertissement

Attention ! Pour cette 10e édition, il sera possible de faire la dictée sur Internet. Toutefois, le règlement présenté ci-dessous ne concerne que les candidats qui feront la dictée sur place, à l’université Stendhal. Vous qui êtes à l’autre bout de la planète et qui souhaitez participer à cette dictée sur Internet, rendez-vous sur la page Faire la dictée en ligne. Il est précisé que seuls les candidats faisant la dictée sur place seront officiellement classés, recevront des récompenses et des diplômes et pourront se prévaloir des différents titres de vainqueurs décernés.

Tout ce qui suit ne concerne que le concours sur place.

Généralités

La dictée du Club d’orthographe de Grenoble est ouverte à tous, quels que soient sa profession, son âge (à partir du collège), sa nationalité, sa langue maternelle, son lieu de résidence, qu’on soit membre d’un club ou non.

Catégories

Les catégories sont :

  • collégiens,
  • lycéens,
  • étudiants,
  • adultes amateurs,
  • adultes confirmés,
  • français langue étrangère

et se définissent comme suit.
Les candidats inscrits au collège ou dans un établissement de niveau équivalent sont dans la catégorie « collégiens ».
Les candidats inscrits au lycée ou dans un établissement de niveau équivalent sont dans la catégorie « lycéens ».
Les candidats inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur sont dans la catégorie « étudiants ».
Les candidats étant ou ayant été vainqueurs des éditions précédentes en catégorie adultes amateurs ou adultes confirmés, finalistes des Dicos d’or ou champions d’orthographe d’un autre pays francophone sont dans la catégorie « adultes confirmés ».
Les candidats dont le français n’est pas la langue maternelle, quelle que soit leur nationalité, sont dans la catégorie « français langue étrangère ».
Les autres candidats sont dans la catégorie « adultes amateurs », quelle que soit leur profession.

Un candidat ne peut concourir que dans une seule catégorie.

La longueur de la dictée diffère d’une catégorie à l’autre. Cependant, tous les candidats font le début de la dictée, titre inclus. Les candidats seront avisés de la fin de leur partie pendant la dictée par les lecteurs.

Inscription

L’inscription préalable est recommandée. Toutefois, il est possible de s’inscrire le jour J en se présentant sur le lieu de la dictée entre 13 h et 13 h 30.
Voir la page d’inscription.

En s’inscrivant, un candidat confirme avoir lu intégralement le règlement et l’accepter.

Un candidat qui s’est inscrit et qui, pour une raison quelconque, ne peut être présent à la dictée aura la gentillesse de prévenir les organisateurs le plus tôt possible (guterrien(at)yahoo.fr), ce qui permettra à un autre concurrent de participer.

Tarif

La participation est de 3 euros pour les candidats des catégories adultes amateurs, adultes confirmés et français langue étrangère, payables sur place, contre remise de la copie. La participation est gratuite pour les candidats des catégories collégiens, lycéens et étudiants.

Les frais de voyage ne sont pas pris en charge par les organisateurs.

Pièces à fournir et matériel

Sur place, lors du retrait de la copie, tous les candidats doivent présenter une pièce d’identité. Les mineurs doivent présenter l’autorisation parentale dûment signée (cliquez ici pour télécharger l’autorisation parentale). Les étudiants doivent présenter leur carte d’étudiant. Un candidat ne présentant pas les pièces requises ne pourra pas être admis dans la salle.

Munissez-vous d’un stylo à encre noire ou bleue et d’un stylo à encre rouge pour la correction.
La copie et le brouillon sont fournis.

Savoir-vivre

Les candidats arrivant après 13 h 45 ne pourront pas participer.
Durant toute l’épreuve, il est naturellement interdit de consulter quelque ouvrage que ce soit, de loucher vers la copie de ses voisins ou de communiquer avec eux. Un candidat tentant de frauder ou un candidat répondant à une sollicitation sont immédiatement exclus du concours.
Pour une question évidente de respect des autres participants, des organisateurs et des médias présents, les candidats éteignent et rangent leur téléphone portable et autres appareils électroniques et ne les rallument qu’une fois qu’ils ont quitté la salle.

Déroulement de la dictée

Le texte est lu trois fois. Une première fois dans sa totalité, à vitesse normale et sans la ponctuation, une deuxième fois lentement et avec la ponctuation et une troisième fois dans sa totalité, à vitesse normale et sans la ponctuation. Cinq minutes sont accordées pour la relecture. Les candidats ne peuvent poser des questions ni durant la dictée, ni durant le temps de relecture. Aucun passage n’est relu.
Sitôt le temps de relecture écoulé, les candidats tendent leur copie aux organisateurs.

Références

Les références sont, pour l’orthographe, le Petit Larousse 2015, le Petit Robert 2015 des noms communs, le Petit Robert 2015 des noms propres et le Grand vadémécum de l’orthographe moderne recommandée (C. Contant, ISBN 9782980872020) et, pour la grammaire, le Dictionnaire des difficultés de la langue française (A. V. Thomas). Les rectifications de l’orthographe de 1990, déjà reprises largement dans le Petit Larousse, le Petit Robert et a fortiori dans le Grand vadémécum de l’orthographe moderne recommandée, sont acceptées.

Prononciation et liaisons

Seule une des prononciations entérinées par les références est donnée. Ne sont faites que les liaisons obligatoires et les liaisons que le jury estime naturelles. La prononciation et les liaisons seront les mêmes lors des trois lectures.

Recommandations

Écrivez très lisiblement. Le moindre doute rencontré lors de la correction serait en votre défaveur.

  • Formez bien les différents accents et autres signes. On doit pouvoir distinguer sans ambiguïté un accent aigu d’un accent grave et d’un accent circonflexe. Un accent doit être tracé au-dessus de la lettre qui le porte et non pas deux lettres plus loin…
  • Formez bien les différentes ligatures, o et e entrelacés (comme dans bœuf) et a et e entrelacés (comme dans ex æquo). D’une part, on doit voir indiscutablement que les lettres se touchent, d’autre part, on doit pouvoir différencier œ de æ.
  • Distinguez bien les majuscules des minuscules.
  • Ne coupez pas les mots en fin de ligne afin qu’on ne puisse pas confondre un trait d’union et la coupe d’un mot en fin de ligne. Si jamais vous arrivez en fin de ligne sans avoir la place d’écrire le mot en entier, barrez-le et réécrivez-le en entier sur la ligne suivante. Un candidat qui coupe un mot en fin de ligne sera sanctionné.
  • Écrivez les nombres en toutes lettres, qu’ils soient ordinaux ou cardinaux, sauf précision contraire du lecteur.
  • Si jamais vous vous trompez et que vous souhaitez corriger un mot, barrez-le complètement et réécrivez-le à côté, en entier, mais surtout ne réécrivez pas dessus afin d’éviter toute ambiguïté lors de la correction. On ne vous sanctionnera pas pour avoir barré un mot et l’avoir réécrit à côté (à condition qu’il soit correctement orthographié !), mais on vous sanctionnera si vous avez réécrit dessus et qu’on peine à vous relire.

Barème

Tout mot mal orthographié vaut une faute entière. On ne compte qu’une faute au maximum par mot (un mot composé étant un mot, on ne comptera qu’une faute par mot composé). Il n’y a pas de demi-faute.
On compte également une faute pour le fait d’oublier un mot, d’ajouter un mot, d’inverser deux mots et de relier par un trait d’union ou de souder deux mots à mauvais escient.
Les fautes de ponctuation ne comptent pas (la ponctuation est dictée). Toutefois, les points abréviatifs (comme dans N.B.) ne seront pas dictés car ils font partie du mot, donc ne les omettez pas s’ils sont exigés par les ouvrages de référence.
Les accents et autres signes sont obligatoires sur les majuscules.
Les fautes de majuscule et de minuscule comptent.
Si un mot est présent plusieurs fois dans le texte et que le candidat commet la même faute à plusieurs reprises, on ne compte qu’une faute.
De même, écrire la maison joli et bien conçu au lieu de la maison jolie et bien conçue vaut pour une faute.
Les noms propres comptent.
Les éventuels mots de la dictée non présents dans les dictionnaires de référence sont neutralisés.
Le barème est identique pour toutes les catégories.
Les cas litigieux sont tranchés par les organisateurs.

Correction

La première correction est collective : le corrigé commenté est vidéoprojeté dans la salle et chaque candidat corrige la copie d’un autre candidat selon le barème indiqué. À cet effet, les candidats sont invités à se munir d’un stylo à encre rouge (les organisateurs en distribueront aux candidats qui n’en auront pas).

Les meilleures copies sont corrigées ensuite une deuxième fois par les membres du Club d’orthographe de Grenoble, pendant la pause.

Vainqueurs et remise des prix

Seront proclamés vainqueurs les candidats qui auront commis le moins de fautes à la dictée.
Les ex æquo seront départagés par la « mort subite » : le premier candidat ayant commis une faute, au sens du barème (donc au mot près), perdra sa place au profit des autres ex æquo.
En cas de nouvelle égalité, les organisateurs pourront procéder à tout autre test départageant les candidats.

Les candidats s’engagent à être présents lors de la proclamation des résultats. Les prix et copies non réclamés lors de l’appel du candidat ne lui seront pas remis.

Responsabilité et autorisation

Les organisateurs sont souverains et leurs décisions sont sans appel pour contrôler toutes les épreuves, trancher tout cas litigieux et, si des circonstances exceptionnelles l’imposent, pour supprimer, modifier ou maintenir une épreuve, exclure ou rattraper un candidat, proclamer la liste des lauréats. Ces décisions s’étendent aussi au domaine linguistique, pour résoudre toute question.
En cas de modification, interruption ou annulation de la dictée pour quelque cause que ce soit, la responsabilité des organisateurs ne saurait être engagée.

Les candidats s’engagent à se soumettre au présent règlement et à respecter les décisions des organisateurs.

Les candidats autorisent le Club d’orthographe de Grenoble et ses partenaires (France 3, université Stendhal et Zeugmo) à utiliser et diffuser leurs prénom, nom, commune de résidence, profession, catégorie, image (en vidéo et en photo) et nom de l’établissement scolaire le cas échéant sur leurs canaux de communication (sites Internet, magazines, chaînes de télévision, réseaux sociaux) et renoncent expressément à tous droits et indemnités.

Et n’oubliez pas que vous êtes ici pour jouer avec les mots ! Bonne chance à tous !