Mots nouveaux du Petit Larousse 2013


Compte-rendu du Petit Larousse 2013

Le Petit Larousse 2013 est paru le 28 juin 2012. Il s’agit de la première mise à jour après la refonte de 2012. Cette mise à jour est de taille moyenne, avec une petite centaine de mots nouveaux et quelques nouveaux sens.

Le Petit Larousse grossit un peu puisque pas moins de 32 pages sont ajoutées. Ces pages supplémentaires se répartissent comme suit : 8 pages dans la partie langue française (pour les lettres B, C, E, F, O, P, V et W/X), 14 pages dans les noms propres et 10 nouvelles pages de planches (Les grandes découvertes, Les déserts, Les grandes mythologies, Les roches et minéraux, Rois et empereurs de France), curieusement non numérotées. Les deux planches supprimées en 2013 (La Coupe du monde de rugby, La Nouvelle-Zélande) sont compensées par une réorganisation des cartes en fin de volume.

Quand on examine les 87 nouveaux articles du dictionnaire, publiés sur cette page, on retrouve la marque de fabrique du Petit Larousse : des sigles (BPCO, ECEH, etc.), des mots de la francophonie (lapette, pinotte, etc.), des mots familiers (brêle, fumasse, etc.), mais aussi des mots qui étaient sortis précédemment et qui sont réintégrés à la nomenclature (feuilletonesque, truquiste, etc.). Cette année encore, plusieurs mots du domaine de l’informatique sont ajoutés : activable, métadonnée et streaming, sans oublier les nouveaux sens des articles ami, encodage, interopérabilité et mur. Par ailleurs, l’actualité de l’année 2011-2012 se répercute dans certaines des nouveautés lexicales : cyberterrorisme, décarboner, fadette, houlomoteur, pluriactivité, gaz de schiste, gouvernance mondiale, etc. Enfin, les emprunts sont moins nombreux que d’habitude et, chose remarquable, ils ne proviennent pas majoritairement de l’anglais (cf. bissab et korité, du wolof, chibani, de l’arabe, dalit, du sanskrit, gaïta, de l’espagnol, gnawa, du berbère, kop, de l’afrikaans).

Pour la première fois dans une mise à jour du Petit Larousse, tous ces ajouts ne sont pas compensés par des suppressions. Mis à part quelques articles supprimés sans explication, les ajouts ont été réalisés grâce à une nouvelle technique, semblable à celle observée dans le Petit Robert depuis 2007, qui consiste à rendre très souple le texte en le laissant être repoussé de page en page. Concrètement, au sein d’une lettre, les ajouts se répercutent jusqu’à la fin de la lettre, d’où les 8 pages ajoutées dans la partie langue. A priori, si cette technique est toujours utilisée dans les millésimes suivants, et tant qu’il y aura de la place sur la dernière page d’une lettre, les ajouts dans cette lettre n’auront pas à être compensés par des coupures du texte. Les pages respirent donc un peu dans ce dictionnaire 2013, ce qui permet aux lexicographes de proposer de gros ajouts, comme un tableau encyclopédique sur les expositions universelles ou de nouvelles photos, par exemple dans la lettre Q des noms propres.

En contrepartie de ce progrès, le Petit Larousse 2013 se démarque aussi par un nombre impressionnant d’erreurs grossières, comme si l’étape de la relecture-correction n’avait pas pu être réalisée correctement. L’ennui, c’est que ces bourdes touchent les entrées elles-mêmes et qu’elles se répercutent donc dans les listes publiées sur le site. Ainsi, si l’entrée anti-angiogenèse figure en double dans la liste des mots nouveaux, c’est parce que le mot a été ajouté deux fois ! Et c’est un comble : l’un des deux n’est pas à son ordre alphabétique, ni même sur la bonne page. Idem avec P.Q., qui est ajouté au milieu de la lettre P, alors que le mot était déjà entré en 2012… Mais ce n’est pas tout : un saut de ligne disparaît dans la lettre U et me pousse à traiter l’erreur de l’article usagé comme une fusion d’articles. Et l’article massacrant qui fait son entrée alors qu’il était déjà présent, et la première ligne de l’article particule qui est rédupliquée ! D’autres erreurs de la même teneur ne concernent pas les mots nouveaux, donc je ne les mentionnerai pas ici. Qu’il se glisse quelques coquilles dans un nouveau dictionnaire, c’est normal, mais à ce point, ça frise vraiment le ridicule. Comment expliquer que la qualité de la finition d’un produit centenaire se dégrade ? Un savoir-faire, une fois acquis, ne peut-il pas être conservé ?

Pour ce qui est des erreurs moins graves, les oublis de graphies touchées par les Rectifications de l’orthographe dans le millésime 2012 n’ont pas du tout été réparés en 2013. En revanche, le symbole servant à introduire ces graphies rectifiées, le symbole mathématique ≃ en 2012, est remplacé partout par un petit triangle gris, qui a l’avantage de ne pas avoir de signification. Ce petit ajustement de la maquette correspond typiquement à ce que l’on trouve dans la mise à jour qui suit une refonte, comme pour corriger un choix qui n’a pas fait ses preuves.

Le prix du Petit Larousse en petit format augmente : il coûte désormais 30,50 €, contre 29,90 € en 2012. Cette augmentation correspond à un peu plus que la seule hausse de la TVA sur le livre.

Articles nouveaux du Petit Larousse 2013

acon, aconage, aconier → accon, acconage et acconier (renvoi)

activable

alter

AMAP ou A.M.A.P.

anti-angiogenèse ou antiangiogenèse

anti-angiogenèse ou antiangiogenèse

archée

audiodescription

audiovision

bas-culotte

bi

bientraitance

biofilm

bissab ou bissap

Bob, Bobette

bobologie

botsard, e

BPA ou B.P.A.

BPCO ou B.P.C.O.

bracaillon

branchitude

brêle

brié, e

brigadiste

cagole

caméo

carasson

cata

CCD ou C.C.D.

chabin, e

chibani

com

comorbidité

contre-ténor ▲ contreténor

craticule → graticule (renvoi)

cryptozoologie

cyberterrorisme

dalit

décarboner

dépigmentant, e

ECEH

fadette

feuilletonesque (était sorti en 1998)

fumasse

gaïta

gestationnel, elle

glisser-déposer

gnawa ou gnaoua

goncourable

gorgoton

groover

houlomoteur, trice

incruste

JDC ou J.D.C.

kashrout → cacherout (renvoi)

kéké

kop

korité

lapette

massacrant, e

métadonnée

mix

nonsense

opioïde

ouïgour, e (était sorti en 1998)

panga

panthéoniser

papeton

particule

pinotte

pluriactivité

polymérase

P.Q.

QPC ou Q.P.C.

sanquette

sans-terre

3. scratch

sitographie

socialité (était sorti en 1998)

streaming

sycone

transphobie

truquiste (était sorti en 2012)

twitt ou tweet

twitter ou tweeter

twitteur, euse

2. VAE ou V.A.E.

Mots cachés

SHU (sous ECEH)

Articles déjà présents recevant un nouveau sens (liste non exhaustive)

ami, e

aujourd’hui

barnum

biberonner

blanchir

boisé, e

cannelure

capsule

carboné, e

carnet

chicoter

clapet

comparateur

compte

convertir

déclassement

désherber

diversité

encodage

faux-cul

fenestration

frite

frontière

géant, e

geek

glanage

glaner

glaneur, euse

immoler

interopérabilité

investiture

jeunesse

limonade

matinal, e, aux

méduse

mur

1. musette

2. paf

1. placer

réassurance

régalien, enne

signer

tirette

tracer

trail

ubiquitaire

Composés nouveaux (liste non exhaustive)

* : article dans lequel le composé est défini

fièvre *acheteuse

*agité du bocal

version *bêta, ou *bêta

*bisphénol A (BPA)

*boîtier numérique

*boson de Higgs

*broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO)

*cabinet de curiosités

*caillou dans la chaussure

devenir *calife à la place du *calife

*coûter le lard du chat

*défenseur des droits

*dette souveraine

*diffusion en continu ou en flux

*échappée belle

bouquet *énergétique

l’*éolien offshore

à *fronts renversés

*gouvernance mondiale

culture *hors-sol

journalisme d’*investigation

*journée défense et citoyenneté (JDC)

*légende urbaine

(pois) *mange-tout

jazz *manouche

informatique en *nuage

*platine numérique

archéologie *préventive

*puits canadien

*rail (de coke)

télé, radio de *rattrapage

*rupture conventionnelle

gaz, pétrole (ou huile) de *schiste

*service civique

*service militaire

*valider une UE, un semestre universitaire, une formation

*vélo à assistance électrique (VAE)

*vélo couché

*village planétaire ou global

*visiteur médical

exploser en (plein) *vol

Noms propres

Gagnaire (Pierre)

Galabru (Michel)

Riner (Teddy)

Publié le 29 août 2012
Dernière modification : 3 avril 2016