Mots nouveaux du Petit Larousse 2010


Compte-rendu du Petit Larousse 2010

Le Petit Larousse 2010 est paru le 17 juin 2009. Il s’agit d’une mise à jour de l’édition précédente. Cette mise à jour est de taille normale (un peu moins de 100 articles nouveaux pour moins de 250 pages retouchées). Ce dictionnaire coûte 27,90 €, soit 2 € de moins que le millésime précédent.

L’aspect du dictionnaire change considérablement, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. La nouvelle couverture du Petit Larousse 2010, bien plus pétillante et attractive que celle du 2009, fait mention de l’anniversaire de la Semeuse (120 ans), anniversaire fêté par l’ajout de « 400 mots illustrés avec humour par des dessinateurs de renom ». Cette courte mention est à la fois exagérée et réductrice. Exagérée, parce que l’ajout des 390 illustrations s’accompagne de la suppression de 390 autres. Près de 80 plantes et autant d’animaux, entre autres, sont chassés de leurs emplacements et supplantés pour l’occasion : autant de convives qui ne participent pas à la fête d’anniversaire. Réductrice, parce que les 390 illustrations ajoutées ne sont pas seulement humoristiques. Elles susciteront les émotions les plus diverses chez les lecteurs. Déjà, c’est un plaisir en soi de les découvrir, de les chercher, de les trouver là où on ne les attend pas. Ensuite, si l’humour et le cynisme sont certes régulièrement présents (je pense aux illustrations des articles arracheur, laser ou téléphone pour l’humour, à clou pour le cynisme), certaines illustrations sont très poétiques (horizon, pickpocket) voire oniriques (forger). Enfin, d’autres illustrations risquent d’inspirer l’indifférence, parfois le dégoût (pisser, traiter). Très souvent, les dessinateurs ont joué sur l’opacité d’expressions figées ou sur la polysémie, dont la mise en image crée à elle seule un effet d’absurde ou de décalage (roman-*fleuve, roussette, tête de pioche, se triturer la cervelle). L’imaginaire des plus jeunes utilisateurs du dictionnaire sera vite interpellé.

Autre changement d’importance dans l’aspect du dictionnaire, l’apparition d’un repère alphabétique dans la marge des pages impaires. Ce repère, bien apparent sur la tranche du Petit Larousse quand il est fermé, facilite beaucoup la consultation. C’est une belle innovation.
Quant aux pages du « mémento de grammaire » qui précède le texte lexicographique proprement dit, elles sont colorisées pour une lecture plus pratique.
Enfin, huit nouvelles planches sont ajoutées et les drapeaux (expulsés des pages de garde par quelques-unes des nouvelles illustrations) sont regroupés dans les dernières pages, après les données démographiques. Pour cela, le Petit Larousse passe de 1936 à 1952 pages au total.

Le contenu du Petit Larousse évolue comme à son habitude, par des ajouts compensés par des suppressions. La liste des articles nouveaux est disponible sur cette page. Ce n’est pas dans le but de faire de l’ombre au dictionnaire qu’elle est publiée, mais bien pour vous inciter à le consulter ou à l’acheter afin d’y rechercher ces articles. D’ailleurs, elle ne reprend pas le contenu des articles : ni définition, ni étymologie, etc. Cette liste peut être interprétée comme un guide de lecture du dictionnaire.

Parmi les 94 articles ajoutés, quatre tendances se dessinent. Une fois de plus, on relève une proportion importante de mots de la francophonie (de l’ordre de 15 %) : taxi-clando, motton, horeca, crochon, etc. Deuxièmement, les sigles sont très nombreux (16 %), plus nombreux que les années précédentes : BASM, GES, RFID, etc. Troisièmement, de nombreux mots ajoutés concernent l’écologie : GES, HQE, merroutage, etc. Enfin, alors que le total des emprunts représente en moyenne 20 % des ajouts dans le Petit Larousse depuis 1997 (dont une moitié d’anglicismes), on frise cette fois les 30 % d’anglicismes ! Un article de blogue n’hésite pas à dénoncer ce choix lexicographique, argumentant que les équivalents français de ces mots, quand ils existent, doivent être signalés. Remarquons que le Petit Larousse fait preuve d’un peu de bonne volonté dans ce domaine en donnant les équivalents de trois de ces termes : fantasie, pair à pair et laboratoire d’idées sont les recommandations officielles pour fantasy, peer to peer et think tank.

Pour trouver la place de réaliser ces ajouts, les auteurs ont pratiqué beaucoup moins de suppressions qu’à l’accoutumée. En effet, je n’ai trouvé qu’un seul article supprimé (voir cette page), et une seule définition retirée. Bien sûr, des exemples ont disparu et des définitions ont été reformulées pour prendre moins de place, mais ces usages ont été compensés, cette année, par des retouches d’illustrations. Très souvent en effet, on observe qu’une illustration a été diminuée, réorganisée, coupée, ou simplement rapprochée du texte pour gagner quelques lignes. Quand un dessin devait être remplacé par l’une des 390 illustrations ajoutées, on s’est parfois arrangé pour que cette dernière soit un tout petit peu plus petite que l’ancienne. Grâce à tous ces procédés, le texte a été beaucoup moins amputé que dans les millésimes précédents.

Pour conclure, le Petit Larousse 2010 est très proche du 2009 ; la mise à jour est d’ampleur habituelle. Cela dit, les nouvelles illustrations offrent une réelle plus-value au dictionnaire et contribuent à le démarquer du millésime précédent. Si vous avez besoin d’un dictionnaire qui contient les mots les plus récents, ou si votre Petit Larousse date de 2004 ou d’une année antérieure, je vous conseille d’acheter le 2010. Mais si vous possédez déjà le 2005, le 2006, le 2007, le 2008 ou le 2009, et que vous êtes plus attaché à la précision des définitions qu’à la modernité des mots, je vous conseille d’attendre la prochaine refonte (qui pourrait survenir en 2012). Si enfin vous appréciez les innovations illustrées que le Petit Larousse nous a proposées de 2005 à 2007 (souvenez-vous notamment des regards d’artistes sur les mots nouveaux, sur les mots de la francophonie), n’attendez plus, ce dictionnaire est fait pour vous. Le prix en baisse du Petit Larousse – les éditeurs ont fait là un bel effort – peut également vous inciter à l’acheter.

Articles nouveaux du Petit Larousse 2010

adulescent, e

afro-beat ou afrobeat

anthropisation

3. BAC

BASM

biopic

blacklister ou black-lister

bluffant, e

bourge

brent

burn-out

buzz

cambaler ou cambouler

cambouler → cambaler (renvoi)

camellia → camélia (renvoi)

cardiofréquencemètre

casinotier, ère

caster

cis

clubbeur, euse

collaboratif, ive

crochon ou crotchon

crozet

décohabiter

doxa

DPE

droitisation

e-learning

enfant-soldat

enquiller

ENS

fantasy

financiarisation

flyer

geek

gentrification

GES

graphène

hameçonnage

horeca

HQE

IMG ou I.M.G.

impacter

IP

klezmer

lacquemant

low cost

marketeur, euse

merroutage

métropolisation

microencapsulation

miso

mobinaute

moto-taxi

motton

multijoueur

narcotrafic

nominette

orthopédagogie

peer to peer ou peer-to-peer

pipolisation ou peopolisation

playlist ou play-list

podcaster

présidentialisation

pschitt

remédiation

RFID

rousquille

RSA

RSS

santeria

saucette

slim

sondagier, ère

sparage

stand-up

substituant

surbooké, e

taxi-clando

TCA

tea-room

tempura

think tank

2. TIC

tof

trans

ultragauche

VAE ou V.A.E.

véloroute

vélo-taxi

webradio

webtélé

Wimax ou Wi-Max

ZUS ou Z.U.S.

Articles déjà présents recevant un nouveau sens (liste non exhaustive)

1. barré, e

bérot

bétonner

bioclimatique

bourgogne

carbone

citoyen, enne

comptoir

cure-dents ou cure-dent

décroissance

dévisser

dossier

e-book

éligible

équitable

étoilé, e

juste

mêler

mosaïque

opposable

pastille

1. poster

raccord

séminariste

toxique

tsunami

vasque

1. vouloir

Composés nouveaux (liste non exhaustive)

* : article dans lequel le composé est défini

*alcool à 90°, à 70°, à 60°

livre *audio

*boîte à outils

*brevet informatique et Internet (B2i)

*brigade anticriminalité (BAC)

*centre éducatif fermé

*communauté d’agglomération

*couteau suisse

*diagnostic de performance énergétique (DPE)

*empreinte écologique

*espace naturel sensible (ENS)

*fonds souverain

*fonds spéculatif

*gomme à mâcher, ou gomme

*hypothèque rechargeable

*identification par radiofréquence (RFID)

*interruption médicale de grossesse (IMG)

faire bouger les *lignes

*minorité visible

*modèle économique

fumer, avoir fumé la *moquette

*pisser le sang

*point barre !

*pôle d’instruction

Haute *Qualité Environnementale

semaine de *relâche, ou relâche

*réseau social

*revenu de solidarité active (RSA)

quartier *sensible

*service minimum

au *taquet

*trouble du comportement alimentaire (TCA)

*validation des acquis de l’expérience

*vidéo à la demande

*Web 2.0

effet *yo-yo

*zone urbaine sensible (ZUS)

Noms propres

Pic (Anne-Sophie)

Publié le 6 juillet 2009
Dernière modification : 24 janvier 2016